Développement personnel

Challenge 21 jours de méditation : mon extraordinaire expérience, difficultés & bilan

Challenge : 21 jours de méditation. Mon extraordinaire expérience, mes difficultés, mon bilan

Aujourd’hui, je rédige un article un peu particulier.
La spiritualité, comme la méditation, sont des sujets assez personnels, dont je ne parle pas trop.


Sûrement parce qu’il y a encore beaucoup de préjugés dessus en occident et puis parce qu’il s’agit d’un moment à moi, où je me reconnecte et me recentre.
Mais en ce début janvier, après avoir mis la méditation de côté pendant un long moment, je me suis lancée dans un nouveau challenge :
méditer tous les jours pendant 21 jours
.
L’expérience a été si extraordinaire que j’ai souhaité la partager. Je vais diviser ce sujet en deux articles pour éviter que cela soit trop long. Dans ce premier article je vais partager l’expérience des 21 jours de méditation. Le second article aura plus pour objectif de partager des conseils et des outils pour commencer à méditer facilement et sans pression.

bien-être, challenge 21 jours, bien etre beauté, bien etre bio, bien etre blog, bien-être et santé, bien-être intérieur, 

Challenge : 21 jours de méditation. Mon extraordinaire expérience, mes difficultés, mon bilan

 

Comment je suis arrivée à la méditation ? Méditer C’est quoi ? 

Mes apriori

La première fois que j’ai entendu parler de méditation c’était il y a 8 ans. Une personne de mon entourage devenue bouddhiste me racontait ses sessions de méditation. Je ne vais pas mentir, je la regardais avec mon air qui dit clairement « qu’est ce qu’elle me raconte la loufoque ». Nous avons tous grandi avec des préjugés. Et venant d’une famille athée où la religion et la spiritualité sont pris avec beaucoup de recul, j’ai toujours eu beaucoup de méfiance à l’égard de tout ce qui implique recueillement, culte, prière, croyance, foi. 

Une découverte en Asie

Et puis en 2015 je suis partie en Asie plusieurs mois et au cours de cette expérience j’ai eu la chance de faire du bénévolat en Thaïlande dans une fondation sociale basée sur la pleine conscience « New Life Foundation ». J’ai médité la bas pour la première fois. Et ça a été un ENFER. Je n’y arrivais pas, je ne comprenais ni la technique ni l’intérêt. Nous avions tous les jours trente minutes obligatoires de méditation mais moi je préférais regarder les papillons et les nuages. Malgré ça, j’ai continué (par obligation) et j’ai fini par comprendre la technique (mais toujours pas l’intérêt).

Comment médite-t-on?

Contrairement à ce que la plupart des gens pensent, la méditation ne consiste pas dans le fait d’arrêter de penser. Penser c’est être vivant. Le jour où l’on ne pense plus, c’est que notre cerveau ne réagit plus. Non méditer ce n’est pas « ne pas penser » mais plus « recentrer ses pensées ». Au lieu de penser à 10000 choses en même temps, dont certaines n’ont absolument aucun impact sur l’instant présent (comme les courses que l’on doit faire, l’évènement auquel on est invité dans 2 semaines, notre réunion de la semaine prochaine, notre embrouille avec notre collègue …), l’idée est de se focaliser sur ce que l’on vit à l’instant T. Au début, c’est difficile de ne plus penser à toutes ces choses. Au contraire on a l’impression de penser encore plus. C’est parce que l’on réalise à quel point on pense :).

Pour commencer, l’exercice le plus simple est de se focaliser pendant 10min : 

  • sur sa respiration. Observer son ventre se gonfler et dégonfler. Fermer les yeux et compter chaque respiration jusqu’à 25. Puis recommencer.
  • sur un objet devant soi : une fleur, une plante, un papillon, une chaise ect … Observer l’objet dans son intégralité, dans les moindres détails. Observer sans juger, regarder mais ne pas commenter.
  • Suivre une méditation guidée en écoutant une voix qui va aider notre cerveau à se recentrer et s’apaiser. 

En étant focalisé sur une chose précise, notre cerveau laisse de côté toutes les pensées intrusives ou perturbantes et s’apaise. L’esprit et le corps ne font plus qu’un, et l’on prend du recul.

Il m’a fallu 2 mois de méditation quotidienne pour comprendre ça. 

Ma retraite Vipassana

Mais reprenons. Je suis en Asie, et après avoir passé 2 mois dans cette fondation sociale, j’ai fini par comprendre la technique de la méditation. Mais je n’en ressens pas encore les bienfaits.  Alors comme je suis un peu sado lorsqu’il s’agit de vivre des expériences et de se dépasser dans la vie, et qu’à ce moment là je vis un vrai déchirement amoureux, je décide de faire une retraite vipassana dans un temple Thaïlandais « Doi Suthep », un magnifique lieu culte perché sur les montagnes de Chiang Mai. La méditation Vipassana est l’essence même de toutes formes de méditation. C’est une méditation assise et silencieuse qui demande d’être dans un état d’observation de ce qui se passe à l’intérieur de nous. Elle peut se pratiquer partout dans le monde, il existe de nombreux centres en France. L’hébergement, les cours et les repas sont 100% sur donation.

Challenge : 21 jours de méditation. Mon extraordinaire expérience, mes difficultés, mon bilan

La plupart des retraites durent au minimum 10 jours mais à Doi Suthep, j’ai pu n’y rester que 5 jours. 5 jours de 100% silence et méditation.
Le premier bienfait sur moi ? Etre dans un lieu sans distraction, sans film, sans livre, sans discussion, m’a fait redescendre mon énergie d’un seul coup. J’ai passé 5 jours à dormir minimum 14h par jour ce qui m’a permis de me reposer après plusieurs mois de voyage. Mais j’ai commencé à ce moment là à être également plus sensible à la méditation. Moi qui avais passé ma vie à être une hyperactive dispersée, j’ai commencé à me recentrer et me calmer. J’ai ressenti des choses passées, des choses enfuies. Et cela m’a fait du bien. J’ai continué à méditer régulièrement.

Plus tard en Thaïlande encore, j’ai découvert la méditation active ou dynamique comme l’Osho méditation, plus adaptée à notre société occidentale. Et puis j’ai compris que tout ce qui demandait concentration, observation et lâcher prise était une sorte de méditation : dessiner, danser, colorier, photographier, cuisiner, écrire ect …

Un retour en France compliqué

De retour en France j’ai mis de côté la méditation même si je la retrouvais dans le yoga. Je « n’arrivais » plus à trouver le temps, à me poser. Il est difficile de garder des habitudes prises pendant un voyage lorsque l’on rentre chez soi. Comme un dilemme entre son nouveau soi et son ancien soi. Jusqu’à ce début de janvier où étant trop agitée j’ai eu besoin de me recentrer. Je me suis fixée le challenge de méditer tous les jours pendant 1 mois.

 

Challenge : 21 jours de méditation. Mon extraordinaire expérience, mes difficultés, mon bilan

bénévolat thailande, challenge meditation, comment etre moins stressé, comment méditer, comment s’apaiser avant de dormir, doi suthep temple, expérience challenge méditation, 

Challenge : méditer tous les jours pendant 21 jours

Changer ou créer une habitude

Il est souvent difficile de commencer quelque chose qui peut paraître ennuyeux, contraignant ou difficile. On se trouve facilement des excuses, un manque de temps ou mieux à faire. Il y a plusieurs moyens de surmonter ça. J’ai donné l’exemple de la méthode : la règle des 5 secondes dans cet article . Elle consiste dans le fait de se donner 5 secondes pour agir. Je compte jusqu’à 5 et je le fais.
Mais ça c’est bien pour les actions immédiates. Lorsqu’il s’agit d’instaurer une nouvelle habitude ou de modifier une ancienne, rien de mieux que de se lancer un challenge ou défis avec une deadline. Le fait d’avoir une date butoir facilite l’action. Nous savons que si le résultat ne nous plaît, dans quelques temps tout sera terminé. Et parallèlement il a été prouvé également qu’il faut environ 3 semaines pour que le corps et le cerveau changent une habitude. Je me suis donc lancer le défis de méditer tous les jours au moins 15min pendant 21 jours.

Déterminer un moment précis

Pour commencer ce challenge de la meilleure façon, il est d’abord important de déterminer le moment le plus opportun pour ces 15min par jour. Le mieux est d’avoir une heure récurrente pour éviter de zapper ou de repousser à plus tard. Pour certains il est plus facile de le faire avant de s’endormir, pour d’autres en rentrant du travail ou encore le matin. 
J’ai fait le choix de méditer le matin au réveil, encore dans mon lit. Je fais beaucoup de cauchemars la nuit, sombres et perturbants et je me réveille souvent tendue. Je me suis donc dit que le réveil serait le meilleur moment pour tester la méditation et qu’elle me permettrait peut-être de commencer la journée du bon pieds. Je dois être honnête qu’en tant que bonne dormeuse, il n’a pas été facile au début de mettre mon réveil 15min plus tôt pour méditer. Mais 21 jours c’est quoi dans une vie ?

Jour après jour 
Tous les matins j’ai donc suivi une méditation guidée parfois encore allongée et parfois assise. Il m’a fallu plusieurs jours pour commencer à rentrer dans ma pratique, à me laisser aller. Au début j’étais très dispersée et le temps me paraissait long, voir interminable. Comme lorsque l’on commence le sport, j’avais hâte que cela se termine mais je me sentais bien après.
Et puis au bout d’une semaine, je me sentais tellement mieux après, que j’ai commencé à rallonger mon temps de méditation, pour aller plus loin dans ma pratique et je suis passée petit à petit de 15min à 30min. Après 15 jours,j’ai commencé à rajouter quelques méditations le soir avant de m’endormir. Et au bout de 3 semaines, je ne pouvais plus envisager une journée sans. Même dans le restau où je travaille ils le sentaient lorsque j’arrivais en ayant médité avant ou pas.

 

Challenge : 21 jours de méditation. Mon extraordinaire expérience, mes difficultés, mon bilan

expérience méditation pleine conscience, expérience retraite vipassana, méditation à la maison, méditer au quotidien, méditation amour, méditation du matin, osho meditation, 

Les difficultés rencontrées.

Me lever plus tôt

J’ai rencontré plusieurs difficultés tout au long de ces 21 jours. Déjà mettre mon réveil 15 min plus tôt a été une véritable épreuve. Au début je dormais à moitié pendant ma méditation. J’étais également très agitée, je pensais à plein de choses, j’attendais un résultat qui n’était pas toujours là. Les 15min passaient lentement et me paraissaient interminables.

Diminution des effets

La deuxième grosse difficulté a été à peu près à la deuxième semaine. Les bienfaits sur mon mood apparus une semaine plus tôt ne me paraissaient plus aussi importants. Je ne ressentais plus les effets aussi positifs, cela me paraissait devenu plus « normal ». C’est pour cela que j’ai commencé à méditer également le soir. Comme un effet de drogue où au bout d’un moment on s’y habitue et on cherche d’autres alternatives ou on augmente les doses pour continuer à en ressentir les effets. Je n’étais devenue le maître Yoda de la méditation mais cela m’énervait vraiment de ne plus me sentir aussi libérée. 

Méditer en silence

La troisième difficulté est parvenue lorsque j’ai commencé à essayer la méditation silencieuse. Tellement habituée à suivre une voix et à me laisser porter, lorsque je pratiquais cette méditation silencieuse, c’est comme si je repartais à zéro. Mental agité, temps interminable, énervement. Je n’ai pas réussi à ce jour à pratiquer assez en silence pour dépasser cet état. Peut-être dans un prochain challenge.

méditer jour après jour, pourquoi mediter tous les jours, pouvoir affirmations positives, pouvoir intention, s’aimer soi même, éveil spirituel, vivre mieux, vipassana meditation technique, trouver la paix intérieure, trouver la paix du coeur, s’apaiser pour dormir, qu’est ce que la méditation vipassana

Challenge : 21 jours de méditation. Mon extraordinaire expérience, mes difficultés, mon bilan

méditer jour après jour, pourquoi mediter tous les jours, pouvoir affirmations positives, pouvoir intention, s’aimer soi même, éveil spirituel, vivre mieux, vipassana meditation technique, trouver la paix intérieure, trouver la paix du coeur, s’apaiser pour dormir, qu’est ce que la méditation vipassana

Le bilan

21 jours de challenge, 2 mois de méditation quasi quotidienne. Cette expérience a été extraordinaire. J’en suis déjà tellement fière d’être allée jusqu’au bout, d’avoir pratiqué tous les jours, avec amour et rigueur. Fière d’avoir réussi à repousser mon réveil, et ma course après le temps. Fière de n’avoir pas abandonné et trouvé des excuses pour ne pas pratiquer. En même temps les effets étaient tellement positifs que je ne pouvais pas arrêter en chemin.  

Ce challenge m’a apporté une paix intérieure dont j’avais vraiment besoin. Je me suis consacrée 15minutes par jour minimum pour moi et rien que pour moi. Pour m’apporter du bon, de l’amour et de la douceur.
Méditer m’a également permis de calmer mon hyperactivitée, mon hypersensiblité, mes hyperangoisses. Beaucoup d’hypers quoi. J’ai pris du recul sur les choses, sur les évènements de ma vie. J’ai découvert la puissance de l’intention et des affirmations positives. 
 

 

Si méditer t’intrigue ou t’intéresse, n’hésite pas à aller lire mon prochain article qui devrait être publié dans les prochains jours. N’hésite pas non plus à te lancer dans cette très belle aventure qui t’aidera à trouver calme et douceur intérieure. Et si tu te testes toi aussi ce défi des 21 jours de méditation, viens partager ton expérience ici. ♥

 

3 Comments

  1. Christine

    10 mars 2019 at 22 h 07 min

    Coucou tu as suivi une application pour faire ce challenge ? J aimerai commencer également 🙂

    1. Lerepèredeblondie

      12 mars 2019 at 22 h 14 min

      Bonjour Christine. Je te conseille petit bambou pour une application mais moi j’ai juste suivi des vidéos youtube dont celles de Jan et Olivia. Je choisissais une vidéo en fonction de mon humeur.
      Si tu veux avoir accès à ma chaine c’est ici : https://www.youtube.com/playlist?list=PLoDXZ6oZyvRdom1P0_RwwBgvqp0tNQMD2

      Et j’ai écrit un article sur des conseils pour méditer ici : http://lereperedeblondie.fr/commencer-la-meditation/

  2. Comment commencer la méditation ? Conseils, bienfaits, Applications et vidéos | Le Repère de Blondie

    12 mars 2019 at 18 h 08 min

    […] : méditer tous les jours pendant 21 jours. Si tu l’as raté, tu peux encore le retrouver ici Cette expérience m’a apporté beaucoup de bonnes choses dans mon quotidien : du calme, du […]

Leave a Reply